• Gravure The Television (24.03.2017)

    Gravure The Television

    — On vous a posé cette question plusieurs fois déjà, mais quels sont vos ressentis face au fait que vous faîtes maintenant partie des Morning Musume. en tant membre de la 13e génération ?

    Yokoyama : J'ai fais partie des Kenshuusei pendant seulement quatre mois donc j'ai été très étonnée d'être choisie, j'étais bouche-bée.

    Kaga : Je pensais que c'était déjà trop tard pour moi de rejoindre les Morning Musume., donc je n'y croyais pas. J'étais très heureuse bien sûr, mais très confuse aussi. Les larmes ont commencé à couler sans que je m'en rende compte.

    Yokoyama : Quand j'ai appris que la membre qui rejoignait le groupe avec moi était Kaedee, j'étais vraiment rassurée. Je me suis directement dis que ma camarade de génération était quelqu'un de fiable qui travaillait beaucoup.

    Kaga : Hehe c'est ce que tu dis ... Quand on s'est rencontrées, les membres du staff nous ont martelé d'explications sur ce qui allait arriver et on ne pouvait que dire "Oui, oui, oui je comprends", alors que mentalement nous étions ailleurs (rires).

    Yokoyama : Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il était en train de se passer, je faisais que me dire "Calme-toi" encore et encore (rires). Quand je suis rentrée chez moi, je l'ai annoncée à ma mère et elle m'a félicitée. J'étais trop heureuse pour m'arrêter de pleurer. Même mon petit frère avec qui je me chamaille tous les jours était super heureux pour moi. Il ne m'a jamais souhaité bonne chance pour quoique ce soit, mais ma mère m'a dit qu'il ne faisait que lui demander si j'allais y arriver, si ça n'allait pas être trop dur pour moi (rires).

    Kaga : J'étais très stressée lorsqu'il fallait se présenter à nos senpai. Je ne savais pas comment elles allaient réagir ...

    — Au moment où vous êtes arrivée pour vous présenter, lorsque Makino Maria-chan t'a vue, elle s'est effondrée par terre et a commencé à pleurer. Cette scène m'a vraiment touchée.

    Kaga : Oui ... (en inclinant sa tête vers le haut pour se retenir de pleurer). J'ai regardé cette vidéo plusieurs fois ces derniers temps (cf, Hello! Station épisode 200). J'étais si fière de pouvoir me présenter en tant que "membre de la 13e génération" à mes senpai qui étaient choquées (en commençant à pleurer). Si un jour, je commence à oublier à quel point je suis redevable, heureuse et fière d'être une membre des Morning Musume., je regarderais cette vidéo et je me rappellerais de tout. Même si en même temps j'en ai un peu honte, car je pleure beaucoup trop ces derniers temps ... (rires).

    — Au fait, je vous ai vues bavarder et vous amuser avant le photoshoot de toute à l'heure.

    Yokoyama : Je disais à Kaedee de composer une chanson et de la chanter après.

    Kaga : Donc j'ai commencé à chantonner une chanson sur le fait qu'il faisait chaud ici et que j'aurais bien voulu faire une sieste (rires). On ne faisait rien de très intéressant.

    — Hahaha ! Est-ce que Yokoyama-san vous donne toujours des opportunités comme ça ?

    Kaga : Ca commence toujours par Yokoyama qu dit quelque chose de bizarre et je me mets dans sa peau pour continuer la conversation bizarre.

    Yokoyama : Parfois je ne réfléchis pas assez avant de dire ce qu'il passe dans ma tête.

    Kaga : C'est vrai. Tu sors vraiment des choses bizarres - voire des grossièretés - toujours avec un sourire malicieux.

    Yokoyama : Je ne m'en rend pas vraiment compte moi-même mais on m'a toujours dit que j'avais une langue de vipère.

    Kaga : Oui, c'est assez marqué. Je dois toujours faire ça (pose sa main derrière la tête de Reina pour l’incliner en inclinant sa tête aussi) et s'excuser "Désolé pour le comportement de Yokoyama."

    Yokoyama : Elle s'excuse avec moi.

    Kaga : Je ne m'excuse pas avec toi (rires) ! Pourquoi devrais-je m'excuser ? 

    Yokoyama : Hehehe. Bon à partir de maintenant je m'excuserais toute seule alors.

    Gravure The Television

    — Kaga-san a déjà de quoi se plaindre. Yokoyama-san, toi aussi il y a des choses dont tu aimerais te plaindre ?

    Yokoyama : Oui bien sûr ! Je ne connais rien aux animés, mais Kaedee adore ça. Si je veux parler avec elle de ses centres d'intérêt, il faut que j'en regarde plus. Le seul dans lequel j'ai réussi à plus ou moins rentrer, c'est Yo-kai Watch. Je suis allée lui en parler une fois que j'avais bien commencé et elle m'a dit "Je ne regarde pas Yo-kai Watch!" Du coup j'avais beaucoup travaillé pour trouver un sujet de conversation avec elle, mais il s'avère que c'était en fait inutile~ (rires)

    Kaga : (ennuyée) Qu'est-ce que je peux y faire aussi ? À côté, Reina n'arrive pas à accrocher à L'attaque des Titans !! Donc je peux ressentir la même chose !

    Yokoyama : Non non non non (avec toujours un joli sourire). Pour moi, les animés sont, genre, Doraemon, des trucs mignons. Mais Kaedee ne regarde que des animés trash, donc là encore c'est un point où nous avons des avis très opposés.

    Kaga : Ces animés que tu appelles "trash" ont aussi leur charme ... L'attaque des Titans c'est ...

    Yokoyama : Ca y'est on l'a lancée.

    Kaga : Les personnages sont trop cools mais ... Euh. Pourquoi j'ai commencé à en parler ?

    Yokoyama : Hahahaha !

    Kaga : (gênée) S'il vous plaît coupez cette partie.

    — Vous avez l'air de faire la bonne paire. Quand avez-vous été heureuse de former une génération que vous deux ?

    Kaga : Je pense que je ne suis pas quelqu'un qui ressort beaucoup de fraîcheur, donc je suis heureuse qu'il y ait quelqu'un comme Yokoyama avec moi pour faire ressortir de la fraîcheur. Même mes parents m'ont dit que je n'étais pas quelqu'un comme ça (rires).

    Yokoyama : Qu'est-ce que tu veux dire par là ? (rires)

    Kaga : Il est important de garder cette fraîcheur que nous avons lorsque nous rejoignons les groupes et formations, mais j'ai l'impression que la mienne n'est plus du tout présente ... 

    Yokoyama : Ne sois pas aussi pessimiste (rires). J'adore le fait que nous soyons en total opposition sur tout. Ça fait ressortir nos personnalités et ça nous rend plus mémorables.

    — C'est pas faux. Y'a-t-il quelque chose que vous respectez beaucoup chez l'une et l'autre ?

    Kaga : Je suis tellement habituée aux MC scriptés comme ça a toujours été le cas chez les Kenshuusei que j'ai maintenant du mal à parler naturellement. Mais Yokoyama, elle y arrive haut-la-main. Je la respecte beaucoup pour ça et j'aurais aimé être aussi forte qu'elle.

    Yokoyama : J'ai l'impression qu'elle vient de me féliciter (rires). Moi, j'aime beaucoup les expressions de visages de Kaedee lors des photoshoots. Moi je souris un peu tout le temps et mes yeux disparaissent lorsque je souris. Je n'ai pas encore trouvé de jolies expressions à avoir, j'aimerais surmonter ça.

    — On dirait que votre rivalité va vous aider à vous aider aussi. Qu'en est-il de passer du temps ensemble hors du travail ?

    Kaga : Ah~ On n'a pas encore pris le temps de sortir ensemble. Je suppose qu'on devrait commencer par... aller manger un bout ensemble... ?

    Yokoyama : Oui, on peut commencer par ça (rires). Mais on est tellement opposées que ça se trouve, on arrivera pas à se mettre d'accord pour trouver un endroit. Pour les films, on aime des films très différents, pour les parcs d'attractions, Kaedee aime les manèges à sensations alors que je ne peux monter que dans ceux pour enfants.

    Kaga : Ah bon ?

    Yokoyama : Oui. Je ne monterais jamais dans des montagnes russes, et toi jamais dans des manèges d'enfants, donc on se séparerait très vite.

    Kaga : Je me demande si on va prendre du plaisir à sortir ensemble finalement (rires).

    Gravure The Television

    — Et pour aller faire un karaoké par exemple ?

    Kaga : On n'aime pas les mêmes chansons donc là encore, je pense qu'on finira toutes les deux sur notre téléphone (rires). J'aime les chansons d'animés donc ...

    Yokoyama : Moi j'aimerais plutôt chanter des chansons d'idoles.

    Kaga : Je n'aimerais pas ça donc j'irais m'ennuyer sur mon téléphone.

    Yokoyama : Oui. C'est probable que ce soit comme ça.

    Kaga : Si seulement on avait quelque chose en commun.

    Yokoyama : Il y a seulement le fait que nous jouions toutes les deux un instrument.

    Kaga : Ah oui.

    — Alors allez jouer ensemble au bord d'une rivière, la trompette pour toi Kaga-san et le saxophone pour toi Yokoyama-san !

    Yokoyama : Haha, c'est cette image que vous avez de la jeunesse ?! (rires) C'est parti !!!!!!!!

    Kaga : J'ai peur (rires)

    — Quels genres d'impressions aimeriez-vous laisser aux les fans à propos de la 13e génération ?

    Yokoyama : J'aimerais que la 13e génération soit vue comme une génération dont tout le monde a besoin. J'aimerais faire en sorte que les senpai et les fans puissent dire "Je suis heureux/heureuse que la 13e génération ait rejoint".

    Kaga : Je veux que les gens parlent de nous comme ils parlent de la 6e génération, en disant que ce sont les meilleures. Nous avons encore beaucoup de points à améliorer, mais je veux que nous rassemblions nos qualités et nos défauts pour combler nos lacunes et atteindre un sommet où personne d'autre pourraient nous surpasser.

    — Pensez-vous que vous allez pouvoir devenir un duo si puissant que nous pourrions vous appeler 'La légendaire 13e génération" ?

    Yokoyama : (motivée) Oui !!! C'est ce qui arrivera !!!

    Kaga : (se remettant en question) Euh ... M-moui ... C'est ça qui arrivera ...

    Yokoyama : Je me demande réellement ce que nous allons devenir~ (rires)

    Gravure The Television  

    Kaga Kaede - Son chemin avant de rejoindre les Morning Musume.'17

    Petite, j'adorais jouer à l'extérieur. À la maternelle, dès que nous étions autorisés à sortir, j'étais la première à courir vers la sortie pour aller sauter partout dans la cour. Chaque jour, j'étais sur les toboggans avec mes amis (rires). J'ai commencé à aimer chanter et danser à cette période-là. Dans les garderies et crèches, je chantais de toutes mes forces jusqu'à apparemment en gêner les autres, mais je ne m'en rendais pas compte (rires). Du CP au CE1, j'ai pris des cours de gymnastique artistique mais je me suis arrêtée à cause d'une blessure. J'ai ensuite commencé le kendo, mais au début je détestais. J'ai commencé à comparer l'épée à un bambou pour m'amuser et ça fonctionnait. J'ai continué jusqu'à rejoindre les Kenshuusei.

    J'ai commencé à suivre les Morning Musume. lorsque je suis arrivée en 6e et j'ai décidé, sans trop réfléchir, de passer l'audition pour la 11e génération. J'ai échoué et on m'a proposé une place dans les Kenshuusei. J'ai accepté l'invitation en y réfléchissant très sérieusement cette fois-ci. Au début, je me suis entraînée avec ardeur dans l'unique but de rejoindre les Morning Musume., mais au fil des années j'ai appris à connaître le Hello! Project dans son ensemble et j'étais d'accord pour rejoindre n'importe quel groupe. Je donnais tout ce que je pouvais pour débuter dans un groupe.

     

    Yokoyama Reina - Son chemin avant de rejoindre les Morning Musume.'17

    Jusqu'à la CM1, j'étais très timide. Je ne faisais qu'étudier et regarder mes bulletins avec attention (rires). L'année d'après, je suis tombais sur un professeur qui avait toujours la pêche ce qui m'a donnée envie de m'amuser aussi et je suis soudainement devenue la rigolote (rires). Depuis la maternelle, j'apprenais le piano, la danse jazz et l'anglais. J'aimais beaucoup la musique et ma propre mère avait été dans un groupe donc j'avais cette fibre musicale. Je continuer à jouer du piano encore aujourd'hui. Ces derniers temps, j'ai travaillé des chansons pop comme Senbonzakura. En rentrant au collège, je suis rentrée dans l'orchestre de l'école. Nous n'étions pas assez bons pour participer à des tournois préfectoraux mais nous participions au moins aux nationaux. J'ai beaucoup appris, notamment la notion d'unité de groupe et l'importance de pouvoir compter sur ses camarades.

    Quand je suis rentrée au lycée, je ne voulais pas rejoindre de club pour me concentrer sur mes études. Mon rêve était de poursuivre une carrière dans la recherche historique. De l'autre côté, l'admiration que je portais aux Morning Musume. m'a poussée à déposer ma candidature pour la 13e génération. J'ai échoué, mais mon souhait de devenir une Morning Musume. était plus fort que les recherches historiques, donc j'ai accepté la place dans les Kenshuusei qu'on m'avait proposée (rires).

    i Gravure The Television

    © Traduction du japonais à l'anglais par i hate yakiniku 
    Traduction de l'anglais au français par Pichi.SOUND OF YOKO


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :